20 Etats prêts à s’engager dans les Etats-Unis d’Afrique


Par Ouestafnews

”Vingt Etats ont dit : +nous sommes prêts à faire les Etats-Unis d’Afrique ici et maintenant+” lors de ce sommet que le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade, de retour d’Egypte, a qualifié mercredi à Dakar de ”très bon”.

”Il s’agit d’un noyau de 20 Etats décidés à aller de l’avant”, a-t-il poursuivi, sans énumérer les pays en question. Cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS), M. Wade a rappelé que les Etats-Unis d’Amérique ont été constitués de la sorte, soulignant qu’il y a eu ”un noyau de 13 Etats”, auquel sont venus se joindre les autres, au fil du temps.

Le fait que certains décident de se lancer dans la constitution des Etats-Unis d’Afrique, ”n’est pas un échec, mais un gros progrès de l’Union africaine”, a-t-il estimé, ajoutant que ”c’est mieux que les 53 Etats” qui sont en place.

”Il ne faut pas rêver” de voir tous les pays africains adopter l’idée d’un seul coup, a-t-il cependant noté, avant de poursuivre : ”nous avions décidé de faire une convocation pour lancer notre union”, mais le président de la commission de l’UA a demandé d’attendre janvier prochain pour lui permettre, d’ici là, de discuter avec les autres Etats, afin de trouver une solution.

L’idée d’un continental avait été largement débattue lors du sommet de l’UA qui s’est tenu en juillet 2007 à Accra. Deux camps s’était dégagés. Un camp prônait sa mise en place immédiate tandis qu’un autre demandait d’y aller étape par étape ;

Faute de consensus sur le sujet, un comité de réflexion avait mis en place par les chefs d’Etat et de gouvernement.