Activité portuaire ouest africaine: Abidjan refait surface


PAR OUESTAFNEWS

Le trafic de marchandises au Port Autonome d’Abidjan (PAA) a atteint en 2007 le chiffre record de 21 millions de tonnes de marchandise enregistrées, rapportent des sources officielles à Abidjan.
Il s’agit pour le port Ivoirien d’un "record historique", selon son directeur général Marcel Gossio, cité par le quotidien pro-gouvernemental Fraternité -Matin consulté par Ouestafnews.
Avec "plus de 21 millions de tonnes, c’est un bond de 11,33 % qui a été réalisé par rapport à 2006", précise la même source.
En 2006, le port avait enregistré un trafic de marchandises évalué à 18 millions de tonnes.
Le port d’Abidjan, considéré comme l’un des plus importants ports en Afrique de l’Ouest avait connu quelques périodes de difficultés au lendemain de l’éclatement de la crise politique en septembre 2002. Les pays ouest africains n’ayant pas un accès à la mer, comme le Mali le Burkina Faso ou encore le Niger, qui dépendent grandement de ce port pour leur approvisionnement, l’avait progressivement délaissé pour se rabattre sur les ports de Dakar, de Lomé et de Tema (Ghana).
Ainsi le PAA, qui avait connu un grand bond entre 2000 et 2001 passant de 15 à 17 millions de tonnes, a vu ses chiffres connaître un déclin, passant à 16,3 millions de tonnes en 2002 et à 15,5 millions en 2003.