Affaire Norbert Zongo : les dates-clés

Le 13 décembre 1998, les Burkinabè découvraient l’horrible nouvelle de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo. Dix huit ans après la mobilisation pour faire la vérité sur l’affaire et lui rendre justice ne faiblit  pas. Ses collègues journalistes et la société civile burkinabè ont à nouveau investi les rues de Ouagadougou pour réclamer justice. Ci-dessous, les grandes date de cette affaire qui a secoué le Burkina.

Lire aussi: Affaire Zongo: rien de nouveau, selon Boureima Ouédraogo

1998 :  – Norbert Zongo (49 ans) est retrouvé, mort le 13 décembre, avec ses trois compagnons (Blaise Ilboudo, Ablassé Nikiéma et son frère Ernest Zongo) à Sapouy, 107 kilomètres au Sud de Ouagadougou. Une affaire qui suscita aussitôt un vif émoi à travers tout le pays.

1999 – Une Commission d’enquête parlementaire publie son rapport recommandant au gouvernement une suite judiciaire à l’affaire notamment contre l’adjudant Marcel Kafando. Ce dernier était jusqu’en 1999, le tout puissant responsable de la sécurité rapprochée du président Blaise Compaoré.

2006 –Non lieu prononcé par la justice en faveur de Marcel Kafando (inculpé en février 2001 pour «assassinat» et «incendie volontaire».), le seul suspect dans cette affaire.

2012 – La famille du journaliste, les avocats de la partie civile et le Mouvement burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP) saisissent la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples à Arusha.

2014 – Dans son arrêt, rendu le 24 mars,  la Cour condamne l’État burkinabè qui a  « violé les droits des requérants à ce que leur cause soit entendue par la justice nationale ». En décembre 2014, les Autorités de la Transition (mis en place après la révolution populaire qui chassé du pouvoir, Blaise Compaoré en novembre 2014) annonce la réouverture du dossier.