Afrique : 100 millions de personnes vont rejoindre les classes moyennes d’ici 2030 (IFC)

Quelque 100 millions de personnes devraient rejoindre les «classes moyennes» et celles à revenus élevés en Afrique subsaharienne d’ici 2030, a estimé la Société financière internationale (IFC), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, dans une étude publiée fin mars et relayée par Agence Ecofin.

Intitulée «Construire l’avenir de l’Afrique» (Shaping the future of Africa), cette étude révèle aussi que les dépenses des ménages devraient augmenter à un rythme de 5% par an dans la région, contre une moyenne de 3,8 % dans les autres pays en développement.

Les dépenses des ménages devraient dépasser les 6% dans la plupart des secteurs, mais l’IFC prévoit que les secteurs les plus dynamiques seront ceux des transports et des TIC. Le Sénégal, le Mozambique, le Rwanda, le Niger et l’Ethiopie arrivent en tête du classement des pays d’Afrique subsaharienne qui connaîtront une forte croissance de la consommation des ménages.