Afrique : baisse de 50% de la mobilité intra-régionale (OIM)

La migration intra-régionale en Afrique de l’Ouest et du Centre a chute de 50% à cause des restrictions de mouvements et la fermeture de frontières décidées par les gouvernements, indique l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) dans un rapport publié ce mardi 16 juin 2020.

L’étude faite par l’OIM est basée sur l’analyse de données en provenance de 35 points de passages clés en Afrique de l’Ouest et du Centre. Une des conséquences de cette situation d’après l’organisation est la baisse des envois de fonds et la perturbation du commerce transfrontalier.

S’appuyant sur une prévision de la Banque mondiale, l’OIM indique d’ailleurs que les envois de fonds vont chuter de 23% en 2020 en comparaison à l’année précédente.