Afrique de l’ouest : plaidoyer d’un ministre nigérien pour une intégration économique plus forte


Par Ouestafnews

Il n’y a pas vraiment «un brassage » ni « une libre circulation des personnes et des biens », a affirmé ministre, donnant l’exemple des relations entre son pays et le Sénégal où il est en visite depuis quelques jours.
Aussi le ministre a-t-il invité les opérateurs économiques sénégalais à venir investir dans son pays, qui est favorable à une coopération Sud -Sud, selon l’Agence de Presse Sénégalaise qui souligne que le ministre s’exprimait lors d’une rencontre tenue ce mercredi 11juin avec les opérateurs économiques sénégalais à Dakar.
‘’L’avenir appartient aux peuples organisés’’, et il n’y a ‘’pas de développement durable sans une coopération Sud-Sud bâtie sur des principes assez clairs’’, a encore affirmé le ministre cité par la même source.
Le Niger, considéré comme un des pays pauvres du Sahel est pourtant le premier producteur africain et le 3ème producteur mondial d’Uranium.
Dans une précédente déclaration, M. Ben Oumar avait affirmé que son pays tenait désormais à profiter de cette ressource et qu’il n’était plus question de la brader.
Selon le responsable nigérien, son pays va délivrer, en 2008, 150 permis de recherche dans le domaine minier, de même qu’il est prévu l’extraction de 5.000 tonnes d’uranium pendant cinq ans, à partir de 2010-2011.