Asile en Suisse : Maliens et Béninois exclus

Deux nations ouest africaines, le Mali et le Bénin, font désormais partie d’une liste de pays dont les ressortissants ne sont plus éligibles au droit d’asile et ne peuvent donc obtenir le statut de réfugié en Suisse à compter du 1er janvier 2007, a appris Ouestafnews de source informée.
Le Bénin et le Mali font partie d’une nouvelle liste d’Etats dits "sûrs", à côté de la Croatie, de la Moldavie, du Monténégro et de l’Ukraine.
"Etats sûrs" veut dire dans le langage de la diplomatie helvétique que les ressortissants de ces pays n’ont plus de raisons de demander l’asile en Suisse, "à moins qu’il existe des indices de persécution", précise le site suisse "20-Minutes".
En Afrique de l’ouest, la Gambie, le Ghana et le Sénégal, figuraient déjà dans la liste des pays sûrs, qui a été mise à jour le 8 décembre par le Conseil fédéral suisse pour inclure les 6 nouveaux pays cités plus haut.
Pour figurer, sur cette liste, les Etats doivent respecter les droits de l’homme et appliquer les conventions internationales conclues dans ce domaine et dans celui des réfugiés.