Banques ouest africaines : le Maroc en force

« Présent dans onze pays africains, le GBCP est un groupe mutualiste crée en 1926 », selon ce communiqué.

Créée en 1978 en Côte d’Ivoire, la Banque Atlantique est présente aussi au Burkina Faso, au Bénin, au Niger, au Togo et au Sénégal.

En Juin 2012, la Banque ouest africaine de développement (Boad) était entrée dans son capital à hauteur de 10,7%.

Lauréat du titre de « meilleure banque de détail d’Afrique » lors des African Banker Awards en mai 2013, le Groupe marocain se définit désormais comme un établissement aux « performances financières remarquables » et aux « pratiques innovantes ».

Cependant aucun détail d’ordre financier n’a été fourni concernant cette opération qui renforce davantage la mainmise du Maroc sur le secteur bancaire ouest africain.

En 2008, le groupe marocain Attijariwafa faisait l’acquisition de 79% du capital de la Compagnie bancaire de l’Afrique de l’ouest (Cbao), basé à Dakar, quelques années seulement après son entrée dans le pays. Ce qui était le point de départ d’une stratégie de déploiement qui l’a mené aujourd’hui au Burkina Faso en Côte d’Ivoire et au Mali.

En 2011, un autre groupe du royaume chérifien, la Banque marocaine pour le commerce extérieur (Bmce), elle aussi largement présente en Afrique de l’ouest francophone, se signalait en annonçant la prise de contrôle de 59 % du capital du groupe Bank of Africa.

Lire également:
Offensive en Afrique de l’ouest: Attijari controle Crédit du Sénégal et la Société Ivoirienne de Banque
Nigeria: controverse autour de la finance islamique
Finance islamique: nouvelles banques au Bénin et au Mali