Bénin : affaire des faux médicaments, le gouvernement retire la licence du fabricant indien New Cesamex

Le gouvernement a suspendu l’Ordre des pharmaciens et retiré au laboratoire indien New Cesamex son autorisation de commercialisation de médicaments. La décision a été prise lors du conseil des ministres du 15 mars 2018.

«En application du principe de précaution, le conseil a décidé de retirer l’autorisation de mise en vente sur le territoire béninois des produits du laboratoire New Cesamex et de faire procéder au retrait de ses produits des officines », explique Joseph Djogbenou, ministre de la Justice du Bénin.

Une affaire de trafic de faux médicament, impliquant le député Mohamed Atao (en fuite) vient d’être vidée par la justice béninoise qui a condamné à 18 mois de prison fermes, le représentant local de New Cesamex, et une peine de 4 ans fermes a été aussi prononcée contre cinq grossistes-répartiteur.