Bénin : ISF pour la libération «immédiate» de Ignace Sossou

L’Ong Internet Sans Frontières (ISF) a réclamé ce lundi 6 janvier 2020, la libération «immédiate» du journaliste Ignace Sossou condamné par la justice béninoise à 18 mois de prison.

«Les circonstances de la condamnation d’Ignace Sossou démontrent qu’au nom de la lutte contre la désinformation, c’est la liberté de la presse qui est visée, mais cette fois avec la participation d’une institution représentant un pays», dénonce le directeur Afrique de l’ISF, Abdelkerim Koundougoumi dans un communqué dont une copie a été transmise à Ouestaf News.

Le directeur de l’ISF Afrique, a aussi appelé l’Agence française de coopération médias (CFI) de «tirer les conséquences de cette affaire grave, pour préserver sa crédibilité dans la promotion des médias libres en Afrique».

Le journaliste Ignace Sossou a été arrêté et condamné le 20 décembre 2019, à 18 mois de prison ferme et d’une amende de 200.000 FCFA par la justice béninoise pour la transcription sur ses comptes Twitter et Facebook de propos tenus par le procureur de la République près le Tribunal du Cotonou (capitale), lors d’une conférence sur les «Fake news» organisée par la CFI.