Bénin : l’ancien président Boni condamné pour achat illégal d’immeuble

L’ancien chef de l’Etat béninois, Thomas Yayi Boni a été condamné par la Cour constitutionnelle pour violation de la Constitution dans l’achat d’un immeuble public sans l’aval de ladite institution, rapporte l’Agence de presse africaine.

«La cession d’immeuble intervenue le 27 juillet 2009 entre la Mairie de Parakou (nord) et Thomas Boni Yayi est contraire à la Constitution et les actes qui en découlent sont nuls et non avenus», indique la Cour, citée par la même source.

Selon la constitution béninoise « durant leurs fonctions, le président de la République et les membres du gouvernement ne peuvent par eux-mêmes, ni par intermédiaire rien acheter ou prendre un bail qui appartient au domaine de l’Etat, sans autorisation préalable de la Cour constitutionnelle dans les conditions fixées par la loi ».