Bénin : le président Talon annule le référendum

Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon a annulé le 31 juillet 2018, l’organisation d’un référendum sur l’amendement de la Constitution béninoise de 1990.

«J’ai décidé chers compatriotes, de ne pas organiser de référendum sur l’amendement de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990», a déclaré le président béninois lors d’un discours à la nation à la veille de la célébration de l’accession du Bénin à l’indépendance.

Le projet de loi concernant, l’amendement de la Constitution porte sur l’institutionnalisation de la Cour des comptes, d’une représentativité des femmes à l’Assemblée nationale, le passage de quatre à cinq ans du mandat des députés et à l’institutionnalisation de l’abolition de la peine de mort.