Bourse : la BRVM modernise son système de cotation

« La cotation en continu résulte de la confrontation simultanée des ordres de bourse. Elle a pour but principal de favoriser un plus grand nombre d’échanges et constitue une importante innovation pour un marché boursier », explique la BRVM dans un communiqué parvenu à Ouestafnews.

« Contrairement au fixing qui établit un seul cours d’équilibre par jour, la cotation en continu permet de connaître, en temps réel l’état du marché d’un titre en établissant plusieurs cours dans la journée, offrant ainsi de nombreuses opportunités d’achat et de vente de valeurs mobilières », selon la même source.

Le nouveau système va aussi assurer « une exécution rapide des ordres de bourse. Enfin, la cotation en continu accroît la liquidité du marché en facilitant notamment le dénouement des positions prises », mentionne le communiqué.

Dans sa dernière analyse mensuelle, consultée par Ouestafnews, CGF-Bourse, société d’intermédiation basée à Dakar, avait fait état d’un « ralentissement » du marché boursier sous régional, dû à des contre-performances enregistrées dans les secteurs de l’agriculture et des finances.

La BRVM, mise en service de depuis 15 ans, a son siège à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Elle regroupe les 8 pays membres de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Il s’agit de : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Togo et Sénégal.