BRVM : ralentissement du marché

« Les contre-performances enregistrées du côté des secteurs Agriculture (-6,37%) et ‘Finances »’ (- 4,31 %) ont principalement entrainé le recul du marché », explique CGF Bourse dans sa dernière lettre mensuelle, parvenu à ouestafnews.

CGF Bourse, est une des sociétés d’intermédiation agrée par la BRVM est a son siège à Dakar.

Par contre, les secteurs « Distribution » et « Services Publics » affichent des notes positives avec, respectivement, des hausses de +4,20% et +1,17%.

Au niveau des services publics CGF Bourse fait état d’une baisse du titre Sonatel SA, considéré comme le « titre phare » du marché sous régional descendu à 18.900 FCFA soit une perte de perd 0,53%. Le titre Sonatel avait l’objet d’un fractionnement en novembre 2012, après avoir atteint des niveaux record après plus d’une décennie de présence. Certains avaient vu dans ce fractionnement des manoeuvres pour déposséder certains petits porteurs qui seraient tentés d’écouler une partie de leur portefeuille.

L’Office Nationale de Télécommunication du Burkina Faso (ONATEL BF) quant à elle a bénéficié d’une hausse de 3,85 %, de son titre, selon la lettre de CGF. ONATEL BF a publié récemment ses résultats du premier semestre avec un profit net semestriel de 10,8 milliards de FCFA, soit une progression de 55%.

Ce vendredi 30 août 2013, la BRVM a clôturé sa séance de cotation en légère baisse. « La valeur des transactions s’est établie à 295,45 millions FCFA contre 419,83 millions » pour la séance de la veille, indique le site de l’organisation.