Burkina Faso : Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé condamnés à 20 et 10 ans de prison

Le tribunal militaire de Ouagadougou a condamné ce lundi 2 septembre 2019 les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé, accusés d’être les instigateurs du coup d’Etat manqué de 2015, respectivement à 20 et 10 ans de prison ferme, rapporte l’AFP.

Gilbert Diendéré, ancien chef d’état-major de l’ex-président Blaise Compaoré, a été reconnu coupable «d’attentat à la sûreté de l’Etat» et de «meurtre» et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Djibril Bassolé, coupable de «trahison», souligne la même source.

En septembre 2015, une unité de l’armée burkinabè, le Régiment de sécurité présidentielle (RSP), avait arrêté le gouvernement de transition mis en place après la chute de l’ancien président Compaoré, exilé après une insurrection populaire en octobre 2014 après 27 ans de pouvoir.