Burkina Faso : Guy Hervé Kam s’engage en politique avec le SENS

L’ex-porte-parole du mouvement de la société civile Le Balai Citoyen, Me Guy Hervé Kam s’engage en politique avec le mouvement SENS, porté sur les fonds baptismaux, ce dimanche 02 août 2020.

Servir et non se servir (SENS) se veut le mouvement de tous les Burkinabè, qui aspirent à un Burkina Faso où l’esprit de sacrifice, de liberté et de dignité retrouvent toutes leurs raisons, a déclaré Guy Hervé Kam, cité par la presse locale.

« Il est né dans le but d’inviter tous les Burkinabè qui restent très souvent à l’écart de la politique, parce qu’elle est sale, de nous rejoindre pour qu’ensemble nous puissions impacter la politique par un engagement à travers les élections à venir », a ajouté l’avocat burkinabé. Au Burkina Faso, les prochaines élections générales sont prévues le 22 novembre 2020.