Burkina Faso : hausse du nombre de personnes déplacées à cause des violences armées (OCHA)

Le nombre de personnes déplacées au Burkina Faso a augmenté de 18% entre mars et début avril 2019, a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Selon l’antenne onusienne, les violences et attaques armées dans les régions burkinabè de l’Est, du Nord, du Centre-Nord et du Sahel ont causé « une urgence humanitaire sans précédent ». 135.000 personnes sont actuellement déplacées à l’intérieur du pays, a aussi indiqué OCHA.