Burkina Faso : la prison à vie requise contre Bassolé et Dienderé (procureur)

Au Burkina Faso, le procureur militaire a requis ce mardi 18 juin 2019,  la prison à vie pour le général Gilbert Dienderé, ex-chef d’état-major particulier de la présidence et Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères sous Blaise Compaoré.

Les deux principaux accusés du procès du putsch manqué de 2015 au Burkina sont poursuivis pour «attentat à la sûreté de l’État », «complicité d’attentat à la sûreté d’État», «meurtres», «coups et blessures» et «incitations à commettre des actes d’indiscipline et trahison».

Selon les informations rapportées par RFI, le parquet a aussi requis des peines allant de 5 à 25 ans de prison ferme ont été requises contre plusieurs autres accusés.