Burkina Faso : plus de 1400 écoles fermées à cause de l’insécurité

Près de 1455 établissements scolaires sont restés fermés dans plusieurs localités du Burkina Faso, au mois d’octobre 2019, à cause de l’insécurité, apprend-on de source officielle.

«D’une dizaine d’écoles primaires fermées en 2017 dans la province du Soum au Sahel, la situation s’est dégradée et s’est étendue progressivement pour atteindre en octobre 2019, près de 1455 établissements du préscolaire, post-primaire et du secondaire», a indiqué le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales, Stanislas Ouaro, cité par l’Agence d’information du Burkina (AIB).

M. Ouaro a précisé que 202.595 élèves et 6276 enseignants des régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Nord, du Centre-Est, de l’Est, du Nord et du Sahel sont touchés par cette fermeture. 62 écoles sont occupées par des déplacés internes, a-t-il ajouté.