Burkina Faso : près de 2000 écoles fermées à cause de l’insécurité

La menace terroriste au Burkina Faso a engendré la fermeture de 1 933 écoles et établissements du post-primaire et du secondaire, annonce le ministre de l’Education et de l’Alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro.

La fermeture de ses établissements  affectent «326.152 élèves» et «9.042 enseignants seraient hors des classes», a ajouté le ministre, cité par la presse locale.

Le ministre a aussi laissé entendre la possibilité d’une année blanche dans certains établissements. Les examens au Burkina Faso sont prévus du 6 au 20 juin 2019 pour les épreuves écrites.