Burkina Faso : une trentaine de civils tuée au cours d’une attaque terroriste dans le nord

Trente-cinq civils, dont 31 femmes ont été tués dans la matinée du 24 décembre 2019 dans une attaque terroriste à Arbinda, dans le nord du Burkina Faso, annonce le gouvernement burkinabé.

Il est aussi signalé la mort de quatre soldats, de trois gendarmes et 80 terroristes. C’est une des attaques les plus meurtrières depuis que ce pays est prise comme cible par les groupes dits ”djihadistes”. Un deuil national de 48 heures a été décrété.