Cap Vert : croissance appréciable des activités portuaires en 2008, près de 2 millions de tonnes déjà traitées.

Ainsi, le volume "de marchandises dans l’ensemble des ports du pays a cru de 16,63 %, comparé à la même période de l’année dernière", rapporte l’Agence de presse cap verdienne (Inforpress, officielle), citant des sources de la société en charge de la gestion des ports de l’archipel, Enapor.
Ce sont au total 1.958.257 tonnes qui sont passées par les ports du petit pays-archipel, situé au large des côtes sénégalaises, dans l’océan atlantique.
Ces informations sont confirmées sur le site officiel d’Enapor.
Le mouvement des navires a aussi connu une croissance de 6%, comparé au premier semestre 2007 alors que celui des personnes s’est accru de 5,1 %, passant de 301.118 passagers au premier semestre 2007 à 316.510 au premier semestre de cette année.
Le Cap Vert, l’un des pays les plus stables d’Afrique de l’Ouest, qui vient d’adhérer à l’organisation mondiale du Commerce, reste quasi inconnu des investisseurs africains en dépit de son appartenance à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).
Néanmoins le pays intéresse beaucoup les USA et l’Europe par sa position géostratégique.
Ces dernières années, le pays est devenu une destination privilégiée des investissements britanniques dans le domaine immobilier.