Cap-Vert : l’opposition cap-verdienne pour une « pleine intégration » des immigrés de la Cedeao

Le Parti africain de l’indépendance du Cap-Vert (PAICV), opposition, va proposer au gouvernement cap-verdien l’ouverture d’un processus de régulation des immigrés de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pour leur « pleine intégration », rapporte Xinhua.

« Nous avons décidé de proposer au groupe parlementaire du PAICV la rédaction d’un projet de loi qui permettrait, exceptionnellement, l’ouverture d’un processus spécial de légalisation en faveur des citoyens de la Cedeao », a indiqué un membre de la commission politique du PAICV, Walter Evora, cité par la même source.

En 2014, le gouvernement du PAICV avait approuvé une loi de régulation dans laquelle les étrangers ont 90 jours pour demander un permis de séjour temporaire.