Centre du Mali : la FIDH appelle Bamako à changer d’approche

La Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) s’est alarmée de la situation dans le centre du Mali, en proie aux exactions de jihadistes mais aussi de milices communautaires et de l’armée.

« C’est une situation très inflammable, très préoccupante, par les violations extrêmement importantes des droits de l’homme qui sont commises », a relevé le président d’honneur de la FIDH, Patrick Beaudoin.

Selon la FIDH, des dizaines de villages ont été brûlés, assiégés, leurs habitants pourchassés. Près de 30.000 personnes ont ainsi été déplacées depuis deux ans. L’ONG a publié le 20 novembre 2018 un rapport où elle appelle l’Etat malien à changer d’approche et lutter contre l’impunité.