Championnats d’Afrique de natation : maigre moisson ouest africaine

Championnats d'Afrique de natation : maigre moisson ouest africaine
Les autres nations ouest-africaines présentes, au nombre de quatre (Bénin, Côte d’Ivoire, Mali et Nigeria) sont rentrées sans la moindre médaille. .
L’Afrique du Sud et les pays du Maghreb, l’Algérie et la Tunisie notamment, ont fait une razzia sur la quasi-totalité des médailles lors des jeux qui ont pris fin dimanche par une traversée Dakar-Gorée, l’île historique au large de la capitale sénégalaise.
Dès le début de la compétition, l’entraîneur de l’équipe béninoise, Théophile Lakoussan avait annoncé la couleur. ‘’On ne peut pas partir dans une compétition sans ambition (…) on est encore en phase d’apprentissage en matière de natation’’, avait-il averti.
Le président de la Fédération internationale de natation (FINA), Mustapha Larfaoui a recommandé l’organisation de compétitions sous régionales ‘’pour combler le gap entre ces pays et les places fortes de la natation africaine", l’ Afrique du Sud et le Maghreb notamment.
‘’La différence est énorme entre les deux extrêmes et l’Afrique de l’ouest. Ils peuvent espérer atteindre le haut niveau, s’ils organisent plus de compétitions’’, a indiqué le responsable algérien qui est par ailleurs, président de la Confédération africaine de natation (CANA).
‘’Pour atteindre le haut niveau, il faudrait qu’ils aillent se préparer en Europe ou aux Etats-Unis d’Amérique comme les meilleurs sud-africains et maghrébins’’, estime de son côté l’entraîneur de l’équipe de natation du Dakar université club (DUC), Gabriel Claver Dione qui compte une nageuse, Houda Bathily dans la sélection sénégalaise. Des compétitions "inter-zonales" ne peuvent, selon lui, faire émerger que des champions en herbe.
Seize pays ont participé aux 8-èmes championnats d’Afrique de natation qui se sont déroulés à Dakar du 11 au 17 septembre prochain. Il s’agit de l’Afrique du Sud, de l’Angola, de l’Algérie, du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte, du Kenya, de Madagascar, du Mali, du Maroc, de l’Ile Maurice, du Sénégal, des Seychelles, de la Tunisie et du Zimbabwe.