Chevron cède ses stations Texaco au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Nigeria

Les pays concernés dans la sous région ouest africaine sont le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Togo. Le Cameroun et le Congo (Brazzaville), en Afrique centrale, complètent la liste.
Le service de communication de la firme basée à San Ramon, a confirmé la vente dans un entretien téléphonique avec Ouestafnews.
Selon Mak Wirth, un des vice-présidents de Chevron, cette vente entre dans « le cadre des efforts » entrepris par la société qui entend désormais se focaliser dans les grandes opérations d’exploitation et de raffinage du pétrole.
Alors très présente en Afrique, Texaco avait été racheté par Chevron 2001 donnant naissance au groupe Chevron-Texaco.
La marque Texaco, bien que progressivement ôtée du nom de la société mère, avait été maintenue dans les stations services qui vont désormais être la propriété d’un groupe dénommé Corlay Global SA, société de droit « panaméen», dont certains des gros actionnaires sont des intérêts africains, selon un communiqué de Chevron transmis à Ouestafnews.
Le montant de la transaction entre Chevron et Corlay Global n’a pas été révélé.