CHINE-AFRIQUE : le président chinois, Hu Jintao, au Sénégal et au Mali

”Hu Jintao se rendra du 10 au 17 février, au Mali, au Sénégal, en Tanzanie et en Ile Maurice pour redynamiser la coopération bilatérale entre la Chine et ces différents pays africains”, a indiqué Lu Shaye, ambassadeur de la Chine à Dakar qui s’exprimait devant la presse pour évoquer les relations entre son pays et l’Afrique.
Au cours de son séjour au Sénégal, le président chinois procèdera avec son homologue sénégalais, à la signature d’accords de financement pour des projets définis par les deux gouvernements , et des accords d’investissements entre autres, renseigne Lu Shaye sans donner davantage de précisions au motif qu’il n’a pas encore à ce sujet tous les détails, rapporte l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).
”Le Sénégal est un pays important en Afrique de l’Ouest et francophone. Le gouvernement chinois attache une importance majeure aux pays africains y compris le Sénégal et nous allons continuer à faire des efforts pour relancer et maintenir les relations avec le Sénégal”, selon le diplomate chinois.
Hu Jintao rencontrera, au cours de sa visite, d’autres personnalités sénégalaises. Il se rendra sur le site du Grand Théâtre national en construction et qui est financé par son gouvernement.
Le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l’Afrique a battu en 2008 un nouveau record pour s’établir à 106, 8 milliards de dollars.
Evalué à 10 milliards de dollars en 2000, le commerce entre l’Empire du milieu et le continent connaît une croissance annuelle moyenne supérieure à 30%, indiquait récemment Afrik.com, citant le ministère chinois du Commerce.
La Chine montre un intérêt certain pour le contient africain et ses ressources minières depuis quelques années en signant notamment des contrats d’exploitation minière.
Cette nouvelle politique avec le contient a abouti, en novembre 2006, à la tenue du premier sommet des chefs d’Etat Chine-Afrique à Pékin.