Ciment : le Nigérian Dangote s’exporte hors d’Afrique

« L’objectif de Dangote est d’atteindre une production annuel de 60 millions de tonnes qui s’ajouterait au 40 millions produits sur le continent africain », écrit le Financial Times.

En plus de la Birmanie et de l’Irak des pays comme le Brésil, l’Indonésie, le Chili sont aussi visés par le groupe. L’objectif est d’atteindre une production globale de 100 millions de tonnes de ciment dans les cinq prochaines années, ajoute la même source.

Fondé par le Nigérian Aliko Dangote, classé parmi les hommes les plus riches du continent africain, le groupe Dangote est aussi actif dans les mines, le bâtiment et l’agriculture.

Dangote Cement, porte étendard du groupe, est présente dans une dizaine de pays africains, dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Liberia, la Sierra-Léone et un projet en cours au Sénégal. Dangote Cement fera son entrée à la bourse de Londres en 2013.

Dangote Cement qui contrôle 70 % de la production de ciment au Nigeria a fait un bénéfice net de 790 millions de dollars U.S, selon l’agence de presse Ecofin.