Conseil des ministres de la Mauritanie du jeudi 11 novembre 2010 (Le communiqué)

Le Conseil a examiné et adopté les projets de décrets suivants :

– Projet de décret fixant un seuil minimum pour la tarification de la terminaison d’appels des télécommunications téléphoniques internationales entrant en République Islamique de Mauritanie.
Ce décret fixe un seuil minimum du tarif de terminaisons pour les appels internationaux entrants et sans préjudice à concurrence entre les opérateurs. Il crée également de nouvelles ressources à l’Etat.

– Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d’Administration du Centre National de Transfusion Sanguine

-Projet de décret portant nomination du Président du Conseil d’Administration du Centre Hospitalier Régional de Kiffa.

-Projet de décret portant nomination du président du Conseil d’administration du Centre National d’orthopédie et de la Réadaptation Fonctionnelle.

– Projet de décret portant dissolution de l’Agence Nationale d’Eau Potable et d’Assainissement (ANEPA).

Ce décret met fin à la Convention entre le Gouvernement et l’ANEPA en matière de gestion des systèmes d’eau potable en milieu rural. Il dissout également l’ANEPA et transfert l’ensemble de son patrimoine à l’Office National des Services d’Eau en Milieu Rural (ONSER).
-Projet de décret portant nomination du président du Conseil d’administration du Complexe Olympique de Nouakchott.

-Projet de décret portant nomination du président du Conseil d’administration de l’Institut Mauritanien de Recherche Scientifique .

La Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Le Ministre de la Santé a présenté une communication relative à la situation sanitaire dans le pays.

Au regard des priorités accordées au secteur social en général et à ceux de la santé et de l’éducation en particulier, le Président a mis en relief la rigueur à instituer sur le contrôle et le suivi de l’ensemble des ressources humaines et matérielles pour des services de qualité et de plus grande proximité.

C’est dans ce même cadre qu’il a réitéré les orientations en matière de rupture des us et coutumes d’une administration sclérosée pour qu’un changement véritable se réinstalle dans toutes l’administration pour les pratiques d’une meilleure conduite de l’administration afin que le changement constructif évoquée s’affirme dans toute sa réalité.

Pour ce faire, il y va désormais de l’application effective de toutes les mesures de suivi et de contrôle et loin de toute forme de complaisance et de résignation face aux différentes résistances et pesanteurs qu’elles ne sauraient contredire.

En fin le conseil a pris la mesure individuelle suivante:
Ministère de l’Equipement et des Transports Etablissements Publics :
Société des Transports Publics Directeur Général Adjoint : Mohamed Ould El Fadel, Titulaire d’un DEA en Monnaie, Finances et Banques//FIN