Conseil des ministres du Burkina Faso du mercredi 17 mars 2010 (Le communiqué)

I. DELIBERATIONS
I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
Le conseil a examiné un rapport relatif à l’analyse des résultats de l’appel d’offres restreint international pour l’étude technique et la réalisation des travaux de construction de la chancellerie et de la résidence de l’ambassade du Burkina Faso à Ryad en Arabie saoudite.
Au terme de ses délibérations, le conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à la société AL NAIM pour un montant de vingt et un millions (21 000 000) de Riyals, soit l’équivalent de trois milliards quarante cinq millions (3 045 000 000) de F CFA, préfinancé par la société attributaire avec un délai de remboursement échelonné sur six (06) ans.
Le financement est assuré par le budget de l’Etat.
I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE
Le conseil a examiné et adopté un décret d’application de la loi n°030-2008/AN du 20 mai 2008 portant lutte contre le VIH/Sida et protection des droits des personnes vivant avec le VIH/Sida.
Le présent décret vise à faciliter l’application des mesures de protection des personnes et le renforcement de la lutte contre le VIH/Sida et les IST.
Il contraint les acteurs et intervenants dans cette lutte à se conformer aux prescriptions et indications contenues dans les politiques, normes et protocoles en vigueur au Burkina Faso.
L’adoption du présent décret permet la mise en œuvre efficace de la loi relative à la lutte contre le VIH/Sida dans une dynamique de protection des personnes affectées ou infectées.
Avant de lever sa séance à 13 H 30, le conseil a entendu des communications orales et procédé à des nominations.
II – COMMUNICATIONS ORALES
II.1 : Le Secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a informé le conseil de la visite d’amitié et de travail qu’effectue le Président malien, S. Exc. M. Amadou Toumani TOURE les 18 et 19 mars 2010 dans notre pays.
Cette visite sera l’occasion pour le Président du Faso et son illustre hôte d’aborder des questions liées à la coopération bilatérale, notamment à l’économie, à la sécurité et à la paix dans notre sous région.
Le Burkina Faso et le Mali constituent un exemple de coopération réussie que lie une longue tradition d’histoire, de voisinage et d’intégration.
II.2. Le ministre de l’Agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques a fait au conseil une communication relative au bilan définitif de la campagne agricole 2009-2010.
Ce bilan fait ressortir une production totale de 3 626 637 tonnes soit un excédent céréalier de 337 000 tonnes malgré une baisse de 17% par rapport à la campagne précédente.
Néanmoins le comité de prévision de la sécurité alimentaire a relevé des disparités entre les régions.
Des mesures seront prises pour mettre des vivres à la disposition des populations des zones déficitaires du 1er avril au 30 septembre 2010 à travers la Société nationale de gestion des stocks de sécurité (SONAGESS) à des prix sociaux sous la supervision des comités régionaux, provinciaux et départementaux des secours d’urgence.
III – NOMINATIONS
III.1. MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES
Monsieur Sami PODA, Mle 59 648 X, administrateur des services financiers, 1ère classe, 1er échelon, est nommé contrôleur financier de la Commission de l’informatique et des libertés (C.I.L) ;
Monsieur Ragnang-Newindé Isidore TIEMTORE, Mle 56 719 C, inspecteur du trésor, 1ère classe, 3è échelon, est nommé agent comptable de la Commission de l’informatique et des libertés (C.I.L)
III.2. MINISTERE DES INFRASTRUCTURES ET DU DESENCLAVEMENT
Monsieur Idrissa Alfred ZAMPOU, Mle 16 800 V, ingénieur mécanicien, 1ère classe, 13è échelon, est nommé chef de cellule qualité ;
Monsieur Yahya SABA, Mle 15 232 R, ingénieur mécanicien, 1ère classe, 14è échelon est nommé directeur régional des infrastructures et du désenclavement du Centre (Ouagadougou) ;
Monsieur Tasséré OUEDRAOGO, Mle 24 016 N, ingénieur des travaux publics, 1ère classe, 7è échelon est nommé directeur régional des infrastructures et du désenclavement de la Boucle du Mouhoun ;
Monsieur Ibrahim KABORE, Mle 115 224 Y, ingénieur du génie civil, 1ère classe, 1er échelon, est nommé directeur des études à la direction générale des ouvrages d’art.
Le ministre de la Culture, du tourisme et de la communication Porte-parole du gouvernement : Filippe SAVADOGO, Commandeur de l’Ordre national