Conseil des ministres du Mali du jeudi 02 mai 2013 (le communiqué)

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :
 
Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes.
 
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE :
 
–    Gouverneur de la Région de Kidal :
Colonel Adama KAMISSOKO.
 
 AU TITRE DU MINISTERE DE L’ELEVAGE ET DE LA PECHE :
 
–    Secrétaire général :
Monsieur Mody KANOUTE, Vétérinaire et Ingénieur de l’Elevage
 
–     Conseillers techniques :
Monsieur Madi Maténé KEITA, Ingénieur des Eaux et Forêts,
Monsieur Mamadou Sékou DJIRE, Vétérinaire et Ingénieur de l’Elevage.
AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS : 
 
AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE (Commissariat à la Sécurité alimentaire) :
 
Le Conseil des Ministres a été informé de la situation alimentaire et de l’évolution des prix des produits agricoles.
 
La situation alimentaire dans le centre et le Sud du pays se caractérise par un niveau satisfaisantdes réserves alimentaires familiales et un approvisionnement correct des marchés en céréales.
 
Elle est aussi en amélioration dans le Nord du pays suite à la libération et la pacification progressive des zones occupées favorisant une reprise des échanges avec le Sud du pays et le Niger.
 
En perspective, la situation alimentaire restera normale dans le centre et le Sud grâce à la disponibilité des réserves familiales, à un bon état d’approvisionnement en céréales sur les marchés et une évolution saisonnière de prix dans une fourchette acceptable.
 
Concernant l’évolution des prix des produits agricoles, la période d’observation du 18 au 24 avril 2013 se caractérise par une stabilité globale des prix sur les marchés céréaliers.
 
Cependant, on relève quelques fluctuations sur les marchés de production où le mil affiche une hausse de prix. Parallèlement, on a relevé une baisse de prix du riz gambiaka à Bamako.
 
AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE :
 
Le Conseil des Ministres a entendu une communication relative à la réunion du Comité ministériel de suivi des négociations de l’Accord de Partenariat économique (APE) entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union Européenne tenue à Praïa les 21 et 22 mars 2013.
 
Le Mali était représenté à cette réunion par une délégation conduite par le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale, Président du Comité national de Suivi des négociations de l’Accord de Partenariat économique.
 
Les négociations de l’Accord de Partenariat économique entre la Région Afrique de l’Ouest et l’Union Européenne dont l’achèvement était fixé au 31 décembre 2007, sont toujours en cours malgré les reports successifs de dates pour la conclusion d’un accord régional global, équilibré et porteur de développement. Après plusieurs séries de négociations, diverses questions restent pendantes notamment celles concernant surtout le niveau d’ouverture du marché Ouest africain, le projet de texte de l’accord et ses mesures d’accompagnement.
 
En vue de parvenir à un compromis négocié sur le niveau d’ouverture commerciale du marché ouest africain, le Comité ministériel de suivi des négociations de l’Accord de Partenariat économique a recommandé aux Etats de présenter leurs analyses techniques sur la proposition d’ouverture à 75 % en 25 ans. Ces résultats feront l’objet d’une réunion qui se tiendra à Banjul du 6 au 10 mai 2013 dont les conclusions seront soumises au prochain Conseil des Ministres de la CEDEAO.//FIN