Conseil des ministres du Mali du mardi 04 juin 2013 (le communiqué)

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil des Ministres a adopté sur présentation du ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire, un projet de loi autorisant une troisième prorogation de l’état d’urgence.

Suite à la recrudescence de l’insécurité sur toute l’étendue du territoire national se traduisant par des atteintes graves à l’ordre public, des menées subversives de nature à compromettre la sécurité intérieure, le Gouvernement a instauré l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national à compter du 13 janvier 2013 pour une durée de 10 jours.

La mise en œuvre de cette décision a favorisé le bon déroulement des opérations militaires pour la libération des Régions occupées et contribué à l’instauration et au maintien d’un climat social apaisé dans notre pays.

Cependant, en dépit de la libération de la quasi-totalité des Régions occupées, il existe toujours des poches d’insécurité et des menaces continuent à peser sur l’ordre public et sur le retour définitif de la paix sociale.

Cette persistance des menaces a rendu nécessaires deux prorogations de l’état d’urgence institué qui ont contribué à l’amélioration de la situation sécuritaire et à celle du climat social dans notre pays.

La consolidation de cette situation et la pérennisation d’un climat apaisé indispensable pour le parachèvement de la reconquête de l’intégrité du territoire et l’organisation d’élections libres et transparentes requièrent une nouvelle prorogation de l’état d’urgence.

Le projet de loi initié à cet effet autorise une troisième prorogation de l’état d’urgence jusqu’au vendredi 5 juillet 2013 à minuit. L’état d’urgence prendra fin avant l’ouverture officielle de la campagne électorale pour l’élection du Président de la République.//FIN