Conseil des ministres du Niger du vendredi 22 avril 2011 (le communiqué)

Il a insisté sur le fait qu’ils sont tous au service du Niger, car être ministre, c’est accepter de servir. Il a rappelé que le peuple nigérien lui a donné une feuille de route. Cette feuille de route, c’est le programme qu’il a défendu à l’occasion de l’élection présidentielle.

Les grandes lignes de ce programme sont : consolider les acquis démocratiques; assurer la sécurité des Nigériens en tous lieux; nourrir les Nigériens à travers l’initiative «3N», les ‘’Nigériens Nourrissent les Nigériens”; mieux éduquer les Nigériens, mieux les soigner et leur assurer l’accès à l’eau; construire les infrastructures indispensables à la compétitivité du pays; créer des emplois. Pour réaliser ce programme, il est indispensable, a dit le Président de la République, de mobiliser les ressources humaines et financières. Il sera aussi nécessaire de veiller à l’emploi optimal de ces ressources.

Pour ce faire, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou a insisté sur : la bonne gouvernance politique, c’est-à-dire l’exercice démocratique du pouvoir, la dépolitisation de l’administration (l’Etat a-t-il dit, est au-dessus des partis politiques et les fonctionnaires n’ont d’allégeance qu’à l’endroit de l’Etat), l’imputabilité et une meilleure organisation du travail ; la bonne gouvernance économique, c’est-à-dire la lutte contre la corruption et les détournements des biens publics. Le gouvernement a-t-il dit, doit mobiliser le peuple nigérien pour réaliser ces objectifs.//FIN