Coopération : retour en force de Téhéran à Dakar

“Les deux Etats ont décidé de rétablir leurs relations diplomatiques et de rouvrir leurs ambassades respectives à Dakar et à Téhéran”, indique un communiqué du ministère sénégalais des Affaires étrangères transmis à Ouestafnews.
 
Après deux ans de séparation, les deux pays se sont réconciliés mercredi 06 février 2013 en marge de l’ouverture du 12ème  sommet de l’organisation de la conférence islamique au Caire (Egypte).
 
Selon le texte publié par le ministère sénégalais des Affaires étrangères, les retrouvailles ont été scellées à la suite d’un “entretien” entre le président sénégalais Macky Sall et son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad.
 
Avant leur séparation, les deux pays entretenaient une coopération très dynamique avec l’implantation d’usine de montage de véhicules iraniens à Dakar et divers autres projets de développement.
 
Sous la présidence d’Abdoulaye Wade, le Sénégal avait décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran, en février 2011, suite à la saisine un an plutôt au Nigeria d’une cargaison d’armes provenant d’Iran et dont les destinataires supposés étaient les indépendantistes armés de la Casamance (Sud, du Sénégal).
 
Cette affaire avait suscité une grosse brouille entre les Iraniens, le Sénégal et la Gambie, qui dès le début avait décidé de couper ses relations diplomatiques avec Téhéran.
 
Voir aussi:

Sénégal-Iran: Dakar hausse le ton

Sénégal-Iran: Wade coupe les ponts avec Ahmedinejad

Banjul rompt avec Téhéran