Côte d’Ivoire : des Ecoles « seront fermées » dès cette rentrée, selon un ministre.

Lire tous les articles de notre dossier spécial sur l’enseignement supérieur

« Beaucoup d’établissements ne le sont que de nom », a affirmé le ministre ivoirien de l’enseignement supérieur Ibrahima Bacongo Cissé expliquant pourquoi son département a décidé de sévir. « Hélas malheureusement (…), il y a certains (établissements) qui vont être fermés », a affirmé le ministre qui s’exprimait lors d’une rencontre avec des acteurs de ce secteur en septembre dernier. Des responsables du ministère de l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire ont confirmé l’information à Ouestafnews, assurant que l’arrêté ministériel est déjà prêt et que d’ici « quelques jours », la liste des établissements à fermer devraient être rendue publique et connue des Ivoiriens. La Côte d’Ivoire prend ainsi le taureau par les cornes dans un secteur où régnait jusque là le laisser-aller. Si l’initiative est menée jusqu’à son terme, la Côte d’Ivoire deviendra un des pionniers dans ce domaine et un modèle à suivre pour les autres pays de la sous région dans la lutte contre l’anarchie qui mine un secteur stratégique pour l’avenir des nations concernées, toutes en proie au sous-développement. Selon des sources informées à Abidjan, le président Laurent Gbagbo en personne est devenu très sensible à cette question et devrait par conséquent donner le feu vert à son ministre de l’enseignement supérieur, s’il n’est pas lui même l’instigateur de l’arrêté. Reste à savoir si le modèle ivoirien sera suivi dans les autres capitales, toutes aussi gangrénées par le même fléau qui porte préjudice et hypothèque l’avenir de milliers de jeunes.