Côte d’Ivoire-Ghana : levée de la suspension des ventes de cacao

Les deux premiers producteurs mondiaux de cacao, la Côte d’Ivoire et le Ghana, ont levé la suspension de leurs ventes de cacao de la campagne 2020/21 indique un communiqué conjoint du Conseil café cacao de Côte d’Ivoire et du Ghana relayé par le site d’informations spécialisé dans les matières premières, commodafrica.

La reprise fait suite à l’adoption d’un nouveau mécanisme, le différentiel de revenu décent, en lieu et place d’un prix plancher garanti de 2600 dollars la tonne de cacao. Gelées depuis la mi-juin 2019, les ventes de cacao reprennent à compter du 16 juillet, souligne le communiqué.

Selon le même texte, les deux pays ont mis en œuvre un concept de prix plancher par l’instauration d’un différentiel de revenu décent (DRD) de 400 dollars par tonne, pour tout contrat de vente de cacao.