Côte d’Ivoire : la candidature de Ouattara est un risque d’instabilité (Fitch)

La décision d’Alassane Ouattara de se présenter pour un nouveau mandat à la présidence de la Côte d’Ivoire a augmenté le risque d’une réaction brutale de l’opposition, alimentant l’instabilité politique autour de l’élection du 31 octobre, indique une note de l’agence de notation Fitch Ratings datée du 07 août 2020.

« Notre attente de base reste que l’élection ne sera pas perturbatrice, mais les désaccords entre le gouvernement et l’opposition sur la gestion du processus électoral font peser des risques importants sur notre hypothèse », souligne-t-on dans ce texte consulté par Ouestafnews sur le site de l’agence de notation.

A coté de ce risque de troubles politiques, l’économie ivoirienne se porte bien selon Fitch. « Les indicateurs économiques de la Côte d’Ivoire restent relativement solides. Au cours de la dernière décennie, le pays a réalisé une croissance élevée sans pour autant alimenter les déséquilibres macroéconomiques », indique l’agence dans sa note.