Côte d’Ivoire : près de 20.000 tonnes de caoutchouc bloquées dans les ports

Près de 20.000 tonnes de caoutchouc seraient bloquées dans les ports ivoiriens depuis plus de trois mois, rapporte RFI.

Selon la même source, les armateurs refusent pour le moment d’embarquer le latex ivoirien sous sa forme brute car il coulerait trop et salirait les navires.

L’exportation de caoutchouc brut a été autorisée par le gouvernement ivoirien depuis le début de l’année 2018 afin d’écouler l’ensemble de la production ivoirienne. Auparavant, il était exporté semi-transformé, sous forme de granulés ou de briques déshydratées, précise RFI.

A l’origine du problème, une production qui ne cesse de croître, passant d’environ 400.000 tonnes en 2016 à 600.000 tonnes en 2017, alors que les capacités de transformation n’ont pas suivi le rythme.