Côte d’Ivoire : suspension des manifestations sur la voie publique

Le gouvernement ivoirien a suspendu toutes les manifestations sur la voie publique mais les autorise dans des enceintes closes, annonce un communiqué d’un conseil des ministres daté du 19 août 2020.

Cette mesure, prise dans le cadre de l’état d’urgence, « est effective à compter de ce mercredi 19 août 2020 jusqu’au mardi 15 septembre 2020 », précise le document.

Cette suspension fait suite aux manifestations anti-troisième mandat de la semaine dernière qui ont été émaillées de violences dans plusieurs villes du pays. Le bilan provisoire, au plan national, selon le gouvernement ivoirien, « fait état de 6 décès, 173 blessés, environs 1.500 déplacés internes, 69 personnes interpellées, ainsi que de nombreux dégâts matériels ».