Coton : la Chine promet son appui à l’Afrique de l’ouest

La promesse a été faite lors d’une rencontre entre le ministre chinois du commerce Bo Xilai et des représentants du bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal et du Togo, précise le People Daily consulté par Ouestafnews.
Dans ce cadre, la chine "ouvrira de usines de confection et des centres de traitement du textile dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest", selon les même sources.
Par ailleurs la Chine promet d’importer "davantage de coton de ces pays pour développer l’emploi et les exportations", a indiqué le ministre chinois.
L’Afrique de l’Ouest est une grande productrice de coton mais reste confrontée à l’instabilité des cours mondiaux, et surtout la forte concurrence des gros producteurs américains et européens, dont les activités sont subventionnées par leurs gouvernements.
Pour cette raison, le coton figure parmi les principaux contentieux opposant les pays africains producteurs de coton aux Etats unis dans le cadre des négociations de l’Organisation mondiale du commerce.
Deux des pays présents à la rencontre avec le ministre chinois, le Mali et le Bénin,font partie du "C4" qui regroupe quatre gros producteurs de coton africain (les deux autres membres sont le Burkina Faso et le Tchad) qui se battent au sein de l’OMC pour obtenir l’arrêt des subventions aux agriculteurs américains et européens.
Les cinq pays africains présents à la rencontre avec le ministre chinois étaient représentés par le ministre ivoirien des Affaires étrangères Youssouf Bakayoko, le chef de la diplomatie malienne Moctar Ouane, le ministre sénégalais du Commerce Mamadou Diop, le ministre béninois de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche Gaston Dossouhoui et le ministre togolais du Commerce Jean- Lucien Savi de Tove