Crash de l’avion d’Ethiopian Airlines à Beyrouth : drapeaux en berne et fermeture des bureaux de l’ambassade d’Ethiopie à Dakar

Crash de l’avion d’Ethiopian Airlines à Beyrouth : drapeaux en berne et fermeture des bureaux de l’ambassade d’Ethiopie à Dakar
La décision fait suite au crash en mer quelques heures plus tôt au large des côtes libanaises d’un appareil qui assurait la liaison Beyrouth- Addis Abeba.

« Le gouvernement éthiopien a décrété le deuil et nous allons l’observer ici à Dakar par la fermeture de l’ambassade et la mise en berne des drapeaux », a déclaré l’ambassadeur Hassen Abdulakadir dans un entretien téléphonique à Ouestafnews.

L’ambassadeur n’a fourni aucun bilan officiel de la tragédie. Mais selon quelques médias internationaux, l’avion, un Boeing 737-800, avait 90 personnes à son bord.

En début d’après midi (heure de Dakar et GMT) quelque 21 corps avait été repêchés par les chercheurs, selon les mêmes sources.

L’ambassade éthiopienne à Dakar, qui rouvrira ses portes mardi 26 janvier, laissera encore ses drapeaux en berne. Cette représentation diplomatique couvre six pays : le Cap Vert, la Gambie, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, la Mauritanie et le Sénégal.