Crashes d’avion en Afrique : le Nigeria seul pays ouest africain dans le top 10

Le Nigeria, le Kenya et trois autres pays africains comptabilisent 67,4 pour cent des accidents survenus en Afrique entre 1998 et 2007, indique le journal nigérian The Guardian, citant le directeur de l’Association des compagnies aériennes africaines, Elijah Chingosho.
”Ces accidents sont notamment causés par la vétusté des avions », a dit M. Chingosho, soulignant que l’Afrique est le continent qui enregistre le plus de drames de ce genre.
Ce nombre d’accidents est six fois plus élevé que la moyenne au plan mondial, a ajouté M. Chingosho qui s’est basé sur un rapport de l’Association internationale du transport aérien publié à Johannesburg.
La RD Congo arrive en tête du classement avec 26 accidents en dix ans, soit 26 pour cent du total du continent. Elle est suivie de l’Angola, du Soudan, du Kenya, du Nigeria, de l’Egypte, de l’Ouganda et du Gabon.
Au cours de la même période, le Gabon a connu 3 crashes, soit 3,1 pour cent, tandis que les autres pays qui ne sont pas inclus dans le rapport ont enregistrés 23 accidents, soit 23,4 pour cent du total.
Selon le rapport, en Afrique la fréquence est d’un crash sur 244.000 vols. M. Chingosho a précisé que les 98 accidents relevés au cours de la dernière décennie sont liés, en plus de la vétusté des appareils, à l’utilisation de notamment de charters et de cargos fabriqués dans l’ancienne Union soviétique.