Découverte de pétrole au Ghana

Les gisements découverts se trouvent dans les zones d’exploration de Mahogany-1, dans les eaux territoriales ghanéennes, selon la société Anadarko Petroleum Corporation, firme dont le siège se trouve à Houston (USA) et opérateur technique qui mène des travaux exploratoires dans le pays.
Par la voix de son président, le Ghana a salué la nouvelle, estimant que la découverte pourrait signifier un boom de l’économie du pays.
"Qui dit pétrole, dit argent et nous en avons besoin pour financer des écoles, des routes des hôpitaux", a déclaré le président ghanéen John Kufuor, sur les ondes de la BBC après l’annonce de la découverte.
Une telle découverte devrait, selon lui aider à "accélérer" le développement de son pays. "Nous allons bien utiliser cet argent", a notamment dit Kufuor.
Anadarko, qui a fait l’annonce de la découverte, détient plus de 30% des parts dans les puits découverts. Les autres partenaires sont Kosmos Energy (basée à Dallas, également plus 30 %) Tullow Ghana Limited, une filiale locale de Tullow Oil Plc (britannique) qui détient plus de 22 % des parts.
Parmi les autres partenaires importants figurent la compagnie nationale des pétroles du Ghana, qui détient 10% contre 3,5 % pour le groupe E.O, également ghanéen.
Tullow Oil, dont les actions ont fait un bon de 10 % dès l’annonce de la nouvelle, estime que les réserves sont de l’ordre de 300 à 600 millions de barils mais le premier baril ne devrait sortir des puits que dans quelques années.(Ouestafnews)