Demi-finale Afrobasket 2013 : l’Afrique de l’Ouest sur tous les fronts

La Côte d’Ivoire croise l’Angola, sept fois championne d’Afrique, tandis que le Sénégal en découdra avec l’Egypte, quintuple championne d’Afrique, mais qui peine à retrouver la couronne continentale depuis 1983.

La demi-finale Côte d’Ivoire-Angola fait déjà saliver. Elle mettra aux prises deux équipes qui ont jusqu’ici effectué un parcours sans faute lors de la présente édition, en gagnant tous leurs matches (cinq victoires en autant de sorties).

Devant leur public, les Eléphants, champions d’Afrique en 1981 et 1985, vendront très cher leur peau à des Angolais donnés hyper-favoris de la compétition qui tenteront de prouver que leur place de vice-champions obtenue à Madagascar, en 2011, face à la Tunise, n’a été qu’un faux pas.

Dans l’autre demi-finale, les Lions du Sénégal partiront avec un avantage psychologique devant des Pharaons d’Egypte qu’ils ont toutefois difficilement battus en match de poule avec deux points d’écart.
Le Nigeria et le Cap-Vert, deux autres pays de la sous-région, ont été respectivement stoppés en quarts de finale par le Sénégal et par l’Egypte.

Après avoir réussi à qualifiersix pays sur les 16 qui ont disputé la phase finale de l’Afrobasket, la sous-région a eu quatre représentants en quarts de finale. Seuls le Mali et le Burkina Faso — qui en était à son premier Afrobasket — n’ont pas franchi le cap des 16-èmes de finale.

A l’issue de la compétition dont la finale est prévue samedi, les trois premières équipes représenteront l’Afrique à la coupe du monde de basket prévue, en 2014, en Espagne.