Des acteurs de l’intégration africaine décorés à Ouagadougou

Les uns ont reçu des décorations et les autres des attestations de reconnaissance «Tam-tam de l’intégration », une distinction instituée par le ministère des Affaires étrangères burkinabè, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB, officielle) consultée par Ouestafnews.
Ainsi, Mansour Sakho, un entrepreneur venu du Sénégal, Mbaye Bassirou du Mali (commerçant), Toumey Kodjio Djibodi (informaticien, Togo) et Isaac Doumbé Koloko (Artiste et enseignant, Cameroun), ont été élevés au rang de chevalier du mérite des ordres burkinabè, selon l’AIB.
Le Béninois Magloire Olympio (entrepreneur), vivant au Burkina depuis 1992 et secrétaire général de la Coordination des communautés vivant au Burkina Faso, a reçu la même distinction.
Lors de la même soirée, la Sénégalaise Thiam Fatou, une restauratrice installée au Burkina Faso depuis 1963 qui a connu « tous les régimes et tous les présidents qui se sont succédé au Burkina Faso » a reçu une Attestation de reconnaissance «Tam-Tam de l’intégration» 2009.
Sylla Awa de la Côte d’Ivoire, Ayolla Babatoundé du Nigeria, ainsi que plusieurs autres ressortissants béninois, togolais et maliens mais aussi des Burkinabè, ont en outre été reconnus pour leurs actions en faveur de l’intégration.