Développement : la CNUCED dénonce le caractère biaisé de l’aide extérieure

Les pays les moins avancés devraient utiliser l’aide extérieure pour transformer la structure de leur économie, a plaidé  la Conférence des nations-unies sur le commerce et le développement (CNUCED) dans son rapport 2019 sur les pays les moins avancés, publié le 19 novembre 2019.

«La composition sectorielle de l’APD continue d’être biaisée en faveur des secteurs sociaux, qui absorbent 45 % de l’aide totale, alors que les secteurs de l’infrastructure économique et de production ne reçoivent respectivement que 14 % et 8 %», indique-t-on dans ce rapport consulté par Ouestaf News.

«Pour atteindre les objectifs de développement durable et échapper à la dépendance à l’égard de l’aide, les PMA ont besoin d’un financement extérieur axé sur la transformation structurelle de leur économie», a déclaré Mukhisa Kituyi, le secrétaire général de la CNUCED.