Diplomatie: la France quitte la Gambie

La décision des autorités françaises répond à une ‘’ réadaptation au niveau mondial de notre réseau diplomatique, entamé depuis l’année dernière pour des raisons budgétaires’’ a indiqué au quotidien gambien, The point, Laurent Viguie, directeur adjoint du bureau Afrique de l’ouest au ministère français des Affaires étrangères.

Ce faisant 17 représentations diplomatiques françaises dans le monde seront fermées, en plus d’une réduction des effectifs dans d’autres pays, a fait savoir le diplomate français.

En Afrique  quatre pays sont concernés par la mesure, la Gambie, la Sierra- Leone, le Malawi et Sao Tome. A partir de novembre les relations franco-gambiennes seront du ressort de la mission française établie à Dakar au Sénégal.

Hamat Bah, Leader du parti de la réconciliation nationale (NRP, opposition), a qualifié cette décision de « malheureuse » eu égard au rôle  « important » que joue la France en tant que partenaire au développement.

Sur le site du ministère français des Affaires étrangères, les relations entre la France et la Gambie sont qualifiées de « cordiales et modestes ».

En août 2012, la France  avait condamné l’exécution par la Gambie de neuf prisonniers. La Gambie est dirigé depuis 19 ans par le régime autocratique de Yaya Jammeh qui avait effectué une visite officielle en France en février 1998.