Ebola : la Gambie ferme son espace aérien à trois pays

L’information a été fournie par des sources au niveau de l’aéroport international de Banjul, rapportent les médias internationaux.

Selon ces informations, l’ordre émane directement de la présidence de la république. Toutefois, sur le site de la présidence gambienne aucune note, ni communiqué ne fait état de cette mesure.

Selon « Thenigerianbulletin », un site d’informations nigérian, en raison de cette mesure inattendue plusieurs centaines de passagers se trouvaient bloqués à l’aéroport international de Banjul.

L’épidémie de fièvre Ebola qui a pris naissance en Guinée Conakry, a fait selon le dernier bilan un total de 108 morts sur 168 cas, selon les derniers bilans disponibles à la date du 15 avril 2014. Au Liberia, on compte 10 morts, après la découverte de 21 cas suspects tandis qu’en Sierra Leone, on a enregistré la mort de deux personnes supposées victimes du virus.

Par crainte de contagion, la presque totalité des pays d’Afrique de l’ouest ont annoncé un renforcement de leur surveillance épidémiologique, le Sénégal, lui a préféré fermer ses frontières terrestres avec la Guinée.

La Côte d’Ivoire a de son côté a annoncé un renforcement de la surveillance des mouvements à la frontière avec la Guinée, toujours par précaution les autorités ivoiriennes ont interdit la vente de viande de brousse, considérée comme le vecteur du virus Ebola.

Les autorités guinéennes par la voix du ministre des Affaires étrangères, François Fall, ont fait savoir, le 14 avril 2014 que l’épidémie est désormais « sous contrôle » avec une réduction des contagions, constatée ces derniers jours.