Ecobank : dégraissage à Lomé, 30 cadres quitte la holding

Le groupe panafricain Ecobank Transnational Incorporated (ETI) vient de se séparer de 30 cadres au niveau de la holding à Lomé, rapporte le site financial Afrik.

Parmi les partants, figure Laurence Do Rego, emblématique directrice financière du groupe du temps d’Arnold Ekpe, actuelle conseillère principale au cabinet du directeur général du groupe, qui était à quatre ans de sa retraite, souligne la même source.

ETI a aussi pris la décision de réaffecter 59 employés de la holding au niveau des filiales de leurs pays respectifs pour une éventuelle embauche sous contrat local.

Les effectifs du siège social d’ETI à Lomé subissent un important dégraissage, passant de 159 personnes à un peu plus de 70 personnes. La trentaine de personnes qui ont quitté ETI l’on fait pour la plupart à travers la procédure de retraite anticipée, souligne Financial Afrik.