Economie: La Gambie et la Guinée-Bissau veulent renforcer leur coopération

« C’est à l’initiative du nouvel ambassadeur Idrissa Diallo qui s’est engagé à renforcer les activités économiques entre les deux nations ainsi que les relations politiques et diplomatiques », selon le journal.

La nouvelle unité cherche également à faciliter la libre circulation des personnes et de leurs biens entre les deux pays, à mettre en place des mesures de contrôle rigoureux de toute entrée frauduleuse de marchandise et de services dans leurs pays, et à lutter contre le blanchiment d’argent, selon le quotidien pro-gouvernemental gambien.

Elle cherchera également à décourager toute sorte d’activité à mesure d’entacher les relations entre les deux pays, rapporte The Daily Observer.

L’ambassadeur Diallo a évoqué la possibilité de la signature d’un accord avec « une grande compagnie aérienne » qui partirait de Banjul pour desservir Bissau et invité le président Yayha Jammeh à intervenir dans ce sens. 

« Nous avons mis en place un mécanisme avec la police gambienne pour nous assurer qu’aucun véhicule en provenance de Banjul ne peut être vendu à Bissau sans des documents valides sur la propriété. Nous voulons faire en sorte que les relations d’affaires se déroulent à travers des voies régulières », a-t-il dit.

La Guinée-Bissau et la Gambie, présentent les performances économiques les plus faibles de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). En 2012, leur produit intérieur brut (PIB) était estimé respectivement à 822 millions et 917 millions de dollars, par la Banque mondiale.